Combien gagne t’on de prime pour le remplacement d’un pharmacien titulaire ?

 

En France, lorsqu’un pharmacien titulaire doit s’absenter pour des raisons précises, il peut être relayé par un remplaçant. Toutefois, ce remplacement doit se faire selon le code de la santé publique et la convention collective de la pharmacie d’officine. Ce code définit tous les aspects règlementaires liés à cette pratique ainsi que les modalités relatives à la prime du pharmacien remplaçant. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette rémunération.

Quelle est la rémunération d’un pharmacien remplaçant ?

Lorsqu’un pharmacien remplaçant prend la place d’un titulaire en officine, il a tout d’abord, un salaire de base relatif à son coefficient, généralement celui-ci est de 500. En plus de cela, il bénéficie d’une prime de remplacement dont la valeur est cinq fois plus importante que celle du point accordé lors de chaque jour de remplacement. Il faut ajouter également que le remplaçant en officine reçoit une prime de précarité similaire au CDD. En plus, il verra ses éventuelles heures qui s’ajoutent à la durée légale de 35 heures, être majorées.

La même gratification du pharmacien remplaçant peut être accordée à un pharmacien adjoint dans le cas où le pharmacien titulaire s’absente continuellement durant plus de 14 jours. La prime est comptée à partir du 15e jour d’absence. Si le pharmacien titulaire est remplacé par un étudiant, celui-ci perçoit une rémunération minimale correspondant au coefficient 330. Toutefois, si le remplacement est effectué pendant ses vacances universitaires, la prime d’activité ne lui sera pas versée. En cas de décès du pharmacien titulaire, le remplaçant assurant la gérance de l’officine reçoit 150 points conventionnels de salaires. Cela correspond alors à une bonification mensuelle de rémunération pendant toute la durée de la gérance.

Qui peut remplacer le pharmacien titulaire ?

Un pharmacien titulaire de l’officine peut être remplacé par divers profils bien définis par le code de Santé publique. Ainsi, il peut être relayé par tout pharmacien diplômé inscrit à l’Ordre et qui, durant la période de remplacement n’exerce pas d’autres activités professionnelles. Si le pharmacien titulaire s’absente plus d’un mois, il peut être remplacé par un pharmacien co-titulaire de l’officine. Un pharmacien adjoint de l’officine peut également le remplacer.

Cependant, si le recrutement de celui-ci a été fait à cause du chiffre d’affaires important de l’officine, il devra à son tour être remplacé notamment si la durée de remplacement du titulaire dépasse 30 jours. Un étudiant en pharmacie peut aussi prendre la place d’un pharmacien titulaire. Ce dernier devra valider sa 5e année d’études hospitalo-universitaires ainsi que son stage de pratique professionnelle d’une durée de 6 mois. Tous recevront donc une prime de remplacement comme précisé dans le paragraphe précédent.

Quelles sont les démarches administratives ?

Pour remplacer un pharmacien titulaire en officine, il faut disposer d’un certificat de remplacement. Si vous êtes étudiant, il faudra joindre les pièces suivantes à votre demande de remplacement :

  • une carte nationale d’identité,
  • le Certificat de validation de 6e année,
  • une carte d’étudiant de l’année en cours, etc.

Du côté du pharmacien titulaire, il doit envoyer en recommandé une déclaration de remplacement avec accusée de réception au Conseil régional de l’Ordre des Pharmaciens et à l’Agence Régionale de Santé. Ce document devra être contresigné par le pharmacien remplaçant, pour attester ainsi par écrit son engagement à assurer le remplacement.

Où trouver un bon de reduction maquillage a imprimer ?

Teinte, gloss, recourbe-cil, pinceau ergonomique bluffant, ombre à paupières, etc. Comment s’y prendre afin de toujours payer au rabais ses accessoires pour kit de...